Aussonne Aussonne – 28/04/2019

Aussonne – Aussonne cette course un peu différente des autres une grande boucle à faire une seule fois. Le circuit très vallonné, près de 850m de D+, est légèrement différent pour les 4èmes et 5èmes catégorie. En effet il est tronqué de la première partie plane du parcours.

3 coureurs de l’UC 31, Christian M, David P et Frédéric M, étaient au départ de la classique Aussonne-Aussonne en 1, 2 et 3èmes catégories. Trois premières pour cette épreuve, baptême du feu pour notre nouveau maillot. Première course de Frédéric à ce niveau puisqu’il vient de passer en 3e catégorie après ses victoires des 7 et 14 avril. Et première course de la saison 2019 pour David. Environ 80 coureurs sont au départ.

Entre le départ fictif à Aussonne et le départ réel à la sortie de Merville 5 km plus loin, ça frotte déjà dans les ronds-points car tout le monde veut être bien placé pour le départ réel.

Les vingt premiers kilomètres plats sont parcourus à grande vitesse ; David, Christian et Frédéric participent activement aux premières escarmouches, ce qui leur permet de ne pas trop subir les vagues et les frottements dans le peloton. L’homme à surveiller étant Christophe Jacques Dit Chertreau, Christian essaye de se placer le plus souvent à côté de lui et de le suivre comme son ombre.

La première côte à la sortie de Saint-Paul-sur-Save est montée face au vent, ce qui calme un peu les ardeurs des coureurs. Un groupe s’échappe malgré tout sur le plateau après la côte. En revanche, la montée de Puysségur est très rapide : Frédéric arrive à basculer de justesse (en se mettant à bloc !) avec les meilleurs en tête de peloton, Christian et David sont aussi dans le peloton mais ils doivent faire des efforts pour souvent se replacer car ça déborde de tous les côtés.

À Brignemont, les coureurs prennent le vent de dos et les deux bosses suivantes sont avalées à toute vitesse. Les descentes sont également très rapides (80 km/h en vitesse de pointe !). Frédéric, plutôt bien placé, arrive à rester dans les premières places du peloton mais il est toujours à bloc ; Christian, mal placé, bataille un bon moment derrière pour ne pas lâcher car il y a maintenant des groupes de coureurs éparpillés partout sur la route ; David, lui, est distancé un peu avant le sommet de la côte précédant Cadours mais il s’accroche : il est d’ailleurs tout proche de recoller au peloton quelques kilomètres plus loin.

Malheureusement, la terrible côte de Caubiac se profile et c’est là que tout va se jouer : l’échappée est reprise au milieu de la bosse, les costauds (une dizaine de coureurs) se dégagent, Frédéric n’arrive pas à les suivre mais il ne lui manque pas grand-chose (il bascule à 11 secondes de la tête d’après les données Strava, de sa montée, comparées à celles de Christophe Jacques Dit Chertreau !). Pour Christian, les jambes ne sont pas là mais il s’accroche comme il peut et reste dans les dernières positions de ce qu’il reste du peloton. À Garac, Christian et Frédéric se retrouvent donc dans le peloton principal qui garde l’échappée en point de mire jusqu’à l’arrivée (20 à 30 secondes d’écart).

La dernière bosse, celle de Merville, est montée rapidement. Frédéric la passe sans encombre et bien placé, Christian a quelques longueurs de retard au sommet qu’il comble sur le plat. Dans les 10 derniers kilomètres plats jusqu’à l’arrivée, ça frotte fort et il y a des vagues car les coureurs croisent des voitures arrêtées en contresens. Frédéric se place moyennement bien pour le sprint du peloton qu’il termine environ à la 10e place. Christian, encore moins bien placé, finit dans le même peloton que Frédéric.

Une heure plus tard, alors que Frédéric allait quitter Aussonne, Christian lui téléphone pour lui annoncer qu’il est 3e des 3e catégories ! Il était moins une, il a failli louper la cérémonie des podiums et la belle corbeille de fruits qui l’attendait ! Après 24 ans d’arrêt, Frédéric fait donc un 4e podium en 4 courses… c’est un petit miracle ! Même dans ses rêves les plus fous, il n’aurait pas pu imaginer une reprise aussi réussie.

Christian finit 7ème en 3e catégorie. Course à oublier pour lui car les jambes n’étaient pas là, mais finalement pas si mal que ça…

En plus grâce à leur résultats précédents Frédéric et Christian finissent 6ème ex-aequo au challenge de Printemps bravo à eux 2 !

David finit dans un peloton d’une vingtaine de coureurs (45ème en seconde catégorie). C’était la première course de la saison pour lui, il manque un peu de rythme mais cela va vite revenir, n’en doutons pas ! Ceci dit, la performance de David est tout sauf anodine quand on regarde la moyenne de la course, 38,8 km/h en comptant les 5 kilomètres de départ fictif donc a priori autour de 40 km/h à partir du départ réel avec 800 m de dénivelé : c’était une sacrée moyenne pour une reprise !

 

Du côté des 4 et 5 Claude doit assurer pour gagner le challenge du printemps. Comme toujours sur cette course la sélection se fait par l’arrière avec la succession de côtes. Claude profite de la côte de Caubiac pour sortir et se dégourdir les jambes. Dans la bosse suivante deux coureurs le rejoignent suivi de près par le peloton, enfin ce qu’il en reste. Les coureurs doublent Claude, il les laisse passer, il n’y croit pas. Dommage Claude c’était la bonne, le peloton ne les reverra plus. Dans la vallée, regroupement derrière les 2 de devant, et voilà un peloton de 25 coureurs qui chasse pour reprendre les 2 échappées. Après une longue chasse le peloton échoue à quelques mètres des échappées. Claude bien placé finit 6 ou 7ème, malgré ses difficultés au sprint. De ce fait il remporte le challenge de Printemps ! Encore une victoire ce week-end ! Bravo Claude ! Un challenge bien mérité après plusieurs courses gagnées, de très bons calculs, et surtout une belle forme.

Laisser un commentaire