La Casarteli 8 Septembre 2019

La Casartelli s’élance sur les routes et les cols du Séronais. Le parcours est renouvelé cette année. Claude participe à sa dernière épreuve de l’année. C’est aussi notre seul représentant inscrit sur le parcours de taille intermédiaire dit « La Découverte » de 99 kilomètres et 2387 m de D+.

Le départ est donné sous une fraîcheur non relative, il fait 10°. Ces conditions satisfont mieux notre coureur peu adepte des envolées du mercure. Cette température a refroidi le peloton qui progresse calmement sur les quinze premiers kilomètres. Et c’est au pied du col de la Rille que les organismes réchauffés lancent les hostilités sur les 10kilomètres à 4.8% de moyenne de ce premier col. Il y en a vite partout. Les routes sont étroites et le peloton s’étire sur ces routes tranquilles. Vient ensuite le col de Coch, (5.6km 6.2%), qui enchaine sans répit sur le col de Péguerre (12.8km 6.8%). La descente sur Massat se fait sans encombre pour Claude qui depuis l’adoption des freins à disque s’est reconvertit en descendeur. A Massat direction le col de Sarraillé avant de fondre lentement sur Saint-Girons. Claude est en forme, mais malgré ça les crampes arrivent un peu avant d’arriver à Saint Girons ce qui ne l’empêchera pas d’attraper une soixante-cinquième place et surtout une seconde place dans sa catégorie.

Bravo Claude !

Laisser un commentaire