Grand Prix du Muguet – Balma – 1er mai 2022

Le Grand Prix du Muguet, c’est le 1er mai à Balma. Et pour ce Grand Prix, ce n’est pas moins de 187 coureurs qui se présentent au départ. Parmi eux, 4 sociétaires de l’UC31 sont présents : Jean-Olivier et Frédéric en 3e catégorie, David P en 4e catégorie et Alain T en 5e catégorie. Le circuit de 3,85 km est quasiment plat, seuls les 300 derniers mètres menant à la ligne d’arrivée sont en légère montée. Un vent de nord-ouest assez soutenu est également de la partie.

 

Jean-Olivier et Frédéric sont au départ dans le peloton des 3e catégories fort de 45 participants qui doivent se départager sur 18 tours.

Sur un circuit aussi roulant, le départ est très rapide, les attaques fusent de partout pendant les trois premiers tours et l’une d’entre elles permet l’échappée de 2 coureurs qui prennent le large. Lors du 5e tour, le peloton se rapproche des 2 hommes ; Jean-Olivier attaque violemment et se rapproche d’eux mais le peloton réagit immédiatement et le reprend avant la jonction. Un coureur de Lavaur place un contre, Frédéric saute dans sa roue, suivi par 2 autres coureurs. Les 4 hommes escaladent la légère montée au sprint et rejoignent les 2 hommes de tête. Le groupe de 6 ainsi constitué s’organise tout de suite et les relais se prennent parfaitement. Un léger trou est fait avec le peloton mais il ne dépassera jamais la minute, oscillant la plupart du temps entre 30 et 50 secondes, si bien que le peloton aura toujours les 6 échappées en point de mire dans l’interminable ligne droite de 1,5 km vent de face. Les hommes de tête ne peuvent donc pas relâcher leur effort et, à ce jeu-là, 2 d’entre eux perdent le contact en raison du rythme soutenu qui leur est imposé. En outre, les 4 hommes de tête sont doublés par les échappées de la course de 2e catégorie et sont obligés de ralentir pour les laisser partir. La course est donc tendue jusqu’à la fin et le peloton revient même à environ 200 mètres dans le dernier tour, obligeant les 4 échappés à se relayer jusqu’au sprint final. Frédéric a de très bonnes sensations depuis le départ de la course mais il manque de fraîcheur à l’approche de la ligne d’arrivée. Il craque dans les 200 derniers mètres du sprint final et doit se contenter de la 3e place qui lui assure cependant son 1er podium de l’année. Le vainqueur est Stéphane Nice (Lavaur VC) qui était clairement le plus fort dans l’échappée donc pas de regret pour Frédéric. Jean-Olivier complète la bonne course de l’UC31 en allant chercher une belle 9e place au sprint du peloton (donc 5e du peloton, joli !) à une dizaine de secondes à peine des 4 hommes de tête. Les 69,4 km ont été parcourus en 1h43’20“, soit la belle moyenne de 40,3 km/h, démontrant, si besoin était, que la course fut intense.

Dans le peloton des 4 David P fait sa rentrée, dans le peloton … du début à la fin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.